RSS
RSS


I'm awake, I'm alive (Flashback) | Ft London Tears
 :: Tokyo – Zone sécurisé :: Ueno – 上野 :: Hôpital

Police detective
avatar
Race/Aspiration : Gardien de la paix
Emploi/Études : Policier
Date d'inscription : 24/10/2018
Messages postés : 29
Avatar : Lee Tae yong
Ven 2 Nov - 23:28
I'm Awake, I'm Alive
Tears & Akira

Trois jours qu'il était dans cette chambre, soixante-douze heures qu'il se repassait la scène en boucle. Ce regard vide de toute vie braqué sur lui, Akemi. Akemi n'était plus là. Mizuki l'avait tué. Cette simple idée n'arrivait pas à être réel à ses yeux, ce n'était qu'un prolongement de son cauchemar. Il n'était pas sortie de cette maison, Mizuki devait encore jouer avec lui, son cerveau ne lui offrait que la vision d'un futur qui pourrait se produire si sa sœur venait le sauver de cet enfer. Oui, c'est tout, c'est tout ce que c'était. Alors il ferma les yeux pour échapper a la blancheur de cette chambre qui n'était qu'une illusion, une vision morbide de ce qu'il pourrait arriver à force d'espérer. Il garda les yeux fermé un long moment pour fuir cette réalité qu'il pensait illusoire. Pourtant le bip incessant qui prouvait que son cœur était en train de battre, qui prouvait qu'il était vivant.. Que c'était la réalité. Sa réalité aussi cruelle soit elle. Ses yeux se sont lentement ré ouvert, il ne se formalisa pas de l'agression violente de la lumière sur ses rétines, il réalisait petit à petit. Sortant d'une léthargie qu'il s'était inconsciemment imposée depuis qu'il fût dans cette chambre d'hôpital, il réalisait que ça y est il n'était plus prisonnier de Mizuki. Il n'était plus enchaîné ? À cette pensée, son regard se posa sur ses poignets qui était bander et cachait ainsi les marque que la morsure du métal avait infligé à sa peau.Il put aussi constater que tout son corps était drapé de bandage et cachait l'horreur que son corps avait subit. Tout ça était censé apaisé ses plaies, ils n'avaient réussi qu'à moitié. Il était trop abîmé de l'intérieur.

Il avait entendu la porte, du coin de l’œil, il surveillait l'infirmière, chacun de ses gestes. Actuellement, Akira était comme un animal blessé. Il n'attendait que le moindre faux pas de la femme qui avait l'air avenante. Elle le regardait nerveuse, il savait qu'il la rendait mal à l'aise à la fixé ainsi, mais il s'en moquait. Maintenant le jeune homme n'avait aucune confiance, elle pourrait être une autre personne qui souriait pour obtenir quelque chose de lui, jouer avec lui, le brisé encore plus. Elle pouvait être Mizuki qui venait vérifier que personne ne gâche le travail qu'elle avait mis temps de soins à prodiguer à son jouet. Oui, Akira était méfiant, méfiant de tout et de rien. Allonger ainsi, il était totalement vulnérable..Mais l'infirmière repartie sans demander son reste sans même un regard de plus envers l'idole blesser.

Des bruits de pas précipité dans le couloir absorbe de nouveau son attention, il a l'intime conviction que ça se dirigeait vers sa chambre et une petite panique s'insinua dans ses veines. Une panique qui avait pour fantôme Kato Mizuki. Il ferma les yeux, il avait envie qu'elle vienne, qu'elle vienne et l’achève, qu'elle vienne et lui fasse rejoindre sa sœur. Même s'il avait la peur sourde qu'elle ne le laisserais pas mourir au contraire.

La porte s’ouvrit à la volée et le cœur d'Akira rata un battement en se rendant compte de qui était présent sur le pas de la porte : London Tears. Non... Tout le monde sauf elle. Son regard était braqué sur celui de la blonde, trop de sentiments quand le regard de celle qui était une de ses meilleures amies. Elle était celle qui le connaissait le mieux qui pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert. Il ne pourrait pas lui cacher à quel point cette année de torture a été encore plus dur que les années où il était juste abusé. Tears avait dû apprendre par la presse qu'il avait été retrouver, qu'Akemi était morte et tout ce qu'il avait subi depuis ses quatorze ans non, il ne le supporterait pas de voir la pitié dans son regard, elle verrait la détresse dans son regard « Va t'en » avait-il soufflé épuiser, la voix casser.
(c) DΛNDELION
Citizen
avatar
Race/Aspiration : Rat de bibliothèque
Emploi/Études : Mannequin
Date d'inscription : 06/10/2018
Messages postés : 43
Avatar : Dove Cameron
Ven 9 Nov - 14:32
I'm Awake, I'm Alive
Tears & Akira

Fond blanc où lumière ne cessait de clignoter, on pouvait apercevoir une femme posé sans grande conviction, perdu dans ces pensées. Chaque syllabe que l’on prononçait à sa personne ne semblait l’atteindre, trop occupé à compter les secondes qui s’en découle, des minutes qui lui paraissait que trop longue qu’elle en devenait pour la première fois impatiente. Elle faisait son travail pour seule raison d’obtenir des friandises à la fin pour calmer son anxiété qui la gagnait plus le temps passé loin de cet homme qu’elle voulait voir le plus rapidement possible.

Sa tâche accomplie, la jeune femme s’était empressé de prendre ses affaires, n’oubliant ses bonbons bien rangé dans son sac, pour enfin marcher d’une manière rapide loin du studio dans laquelle elle était. Elle déambulait dans la rue, seule ayant en tête chaque bribe de souvenir qui lui restait et qu’elle chérissait plus que tout : son enfance passé avec ces deux seuls ami : Akira et Akemi. Ces êtres qu’elles n’avaient vu depuis assez longtemps pour avoir oublié le tintement de leurs voix qui l’avait sauvé de cette solitude dont elle avait été prisonnière par le passé.

Tears avait couru dès lors que sa vision avait encadré l’image de ce bâtiment où son ami d’enfance se trouvait d’après les informations qu’elle avait reçue. Les larmes commençaient à refaire surface face à la joie de le savoir en vie et de nouveau retrouvé, n’ayant jamais perdu l’espoir de le retrouver, de le revoir. Reprenant sa respiration face à la bâtisse, elle tremblait face à l'appréhension quelques instant avant de finalement prendre son courage a deux mains. La jeune blonde avait repris sa course, quémandant la chambre de Kira à chaque personne qu’elle croisait pour enfin ouvrir la porte qui la séparait de lui.

Un oiseau ou deux était passé depuis que la mannequin avait ouvert la porte, lui offrant la vision de cet ami du passé qui semblait être une personne différente désormais. Une larme coulait accompagné par ses compères alors qu’elle réalisait qu’il était bien là devant elle.

K….Kira ?

Tears qui n’avait parlé que très peu venait de laisser sa voix planée dans la pièce où elle s’était enfermé avec lui. Elle tremblait un peu plus en analysant ce que ces pupilles lui montrait, un homme qui n’était comme ses souvenirs, différent de ce qu’il était autrefois. Les paroles de Kira l’avait figé, perdu face à cette demande qui n’en était pas une, cet froideur dont il était désormais maître.

Je veux pas !

Sa voix était brisée, le mal de l’entendre ainsi qui s’accouplait à cette inquiétude naissante. La blonde s’avançait doucement, les mains qui ne cessait de balayer les perles qui coulait sans cesse sur ces joues.

(c) DΛNDELION
Police detective
avatar
Race/Aspiration : Gardien de la paix
Emploi/Études : Policier
Date d'inscription : 24/10/2018
Messages postés : 29
Avatar : Lee Tae yong
Mar 13 Nov - 11:22
I'm Awake, I'm Alive
Tears & Akira

Il se sentait tellement impuissant, tellement faible. Il avait vu le regard de son amie d'enfance sur lui, il n'était plus le même qu'avant. Quand la première larme quitta les yeux innocents de Tears, Akira avait eu comme une boule au creux de l'estomac, mais quand d'autres se manifestèrent, le japonais cru ressentir comme un coup de poignard violent dans la poitrine. La voix de la blonde, c'était faite faible, achevant un peu plus le jeune homme. Ce qu'il voyait dans le regard de celle qui avait longtemps été son rayon de soleil ne lui plaisait pas. Elle le regardait comme une chose fragile, une personne totalement différente de l'image qu'il lui avait toujours montrée. Non là, il n'était qu'un jeune homme affaibli couvert de bandage, un jeune homme qui n'était que l'ombre de lui-même. Il n'était en rien semblable à ce garçon qui l'avait toujours protéger envers et contre tous. Il ne pouvait supporter le regard de la demoiselle et lui intima l'ordre, car cela n'était en rien une demande de partir.

Il ferma les yeux quand avec une certaine force, il aurait du s'en douter. La jeune femme avait une peur certaine des homme, mais avec lui, elle n'avais jamais ressenti cette peur. Eux même ne saurait l'expliquer, entre eux un lien fort, c'était crée et rien ne semblait pouvoir entraver ce lien si particulier. Mais, la en cet instant, Akira ne voulait pas d'elle dans cette pièce. Il ne voulait pas qu'elle voit à quel point, il n'était qu'une marionnette dont la vie ne tenait qu'a un fil, tant il était brisé. Alors pourquoi lui infligeait elle l'affront de ne pas satisfaire cet ordre qui le préservait de l'humiliation qu'elle le voit aussi diminuer ? Pourquoi ne repartait-elle pas ?

La tête tournée dans un sens opposer à là où Tears se tenait, il espérait ainsi la persuader silencieusement de faire demi-tour. Il savait qu'elle pleurait, qui ne pleurerait pas en apprenant qu'une personne à qui vous tenez à enfin été retrouver après une année de calvaire à craindre le pire. Oui, Akira avait été retrouvé, mais à quel prix ? Akemi, sa seule famille avait été tués, elle avait été tuée simplement pour avoir eu l'envie de retrouver cette loque qu'il était. Elle était morte pour avoir voulu retrouver cet être qui était si précieux a ses yeux autant qu'il l'était pour lui. Et pourtant pour cette simple envie elle avait été tuer, tuer comme si elle n'était rien. Il avait honte que sa sœur soit morte pour sauver une carcasse, il avait honte que Tears voit ce qu'Akemi qui était autant son amie était morte... Pour ça

Un mouvement le fait se tourner vers Tears, et un sentiment de panique prend place en lui. Une urgence de vouloir être partout sauf ici. Tears s'avançait vers lui tout en essayant de faire disparaître les larmes sur ses joues. Akira n'avait pas besoin d'être devin pour savoir ce que la jeune femme avait en tête. Elle s'approchait pour l’étreindre, faire ce qu'elle n'avait pu faire pendant toute une année, l'étreindre pour lui faire savoir qu'elle était heureuse de le revoir, heureuse qu'il soit en vie. Mais Akira ne pouvait pas. Il ne pouvait pas se sentir prisonnier d'une étreinte même amicale, il se dégoûta, il ne voulait pas que l'ont touche ce corps souiller par le vice, souiller par la perversion malsaine d'un esprit dérangé. Akira comprend vite qu'il ne peu laisser quelqu'un toucher ce corps brisé qu'est le siens « Tears va t'en ! » Avait-il de nouveau tenter tout en essayant de s'éloigner d'elle, mais son corps n'était lui pas en accord avec ses envies. « Tears ne t'approche pas. » Une certaine panique avait pris place en lui, il fallait qu'elle parte. Akira regardait partout, autour de lui comme pour trouver une échappatoire de faible tremblement commençaient petit à petit à s'emparer de son corps « Tears, je t'en prie, va-t-en » Il avait presque supplier la jeune femme, et malheureusement, il n'était pas certain qu'elle comprenne le message.
(c) DΛNDELION
Citizen
avatar
Race/Aspiration : Rat de bibliothèque
Emploi/Études : Mannequin
Date d'inscription : 06/10/2018
Messages postés : 43
Avatar : Dove Cameron
Mer 14 Nov - 20:20
I'm Awake, I'm Alive
Tears & Akira

Des souvenirs refaisaient surface dès lors qu’elle comprenait qu’il s’agissait bel et bien de son ami, les moments partagé enfant prenait peu à peu leur place dans l’esprit de la jeune blonde qui arborait un sourire malgré les larmes, la joie de le revoir en vie n’était que trop grande pour qu’elle ne puisse garder son facial d’ordinaire neutre. Cet homme dont elle n’avait senti ne serait-ce qu’une seule fois ces sensations de peur et de dégoût se trouvait face à elle dans un état qu’elle n’avait pris compte, l’idée qu’il ne soit pas enterré étant que trop important pour cette femme qui n’avait cessé de le chercher et de pleurer dès lors que la solitude la gagnait.

S’avançant avec lenteur, ses yeux rencontraient désormais l’ampleur du désastre dont il avait été victime ou du moins ce qu’elle pouvait voir. Les bandages sur son torse qui semblait couvrir le danger qu’était cette femme dont Akemi lui avait tant parlé, la faisait grimacer et secouer vivement la tête pour s’enlever cette imagination qui la rendait malade et terrifiée. Cette apparence si fragile qu’il arborait n’était le Kira dont la blonde se rappelait, comprenant qu’on avait de nouveau brisé un être qui était cher à Tears, ce qui l’avait de nouveau fait pleurer.

Elle venait de finir d’enlever chaque trace possible de ses pleures, laissant ces yeux légèrements rouges se déposer sur celui dont elle s’était approchée, ignorant les demandes qui lui parvenait aussi vite qu’elle ressortait de ses oreilles. Pour la première fois, elle ne voulait être la gentille fille qui écoutait son Kira quoi qu’il disait, aujourd’hui était le jour où Tears allait être la tétue de service et cela avait valu de se retrouver à côté du lit d’hôpital.
Une légère boule venait de naître au ventre de la blonde, hésitante un moment sur cette envie de l’enlacer, chose qu’elle n’avait fait depuis la disparition de Kira et qui lui manquait autant qu’elle voulait se persuader qu’elle ne rêvait pas éveiller.

J’ai dis que je voulais pas !!!

Compte à rebours lancé dans son esprit, elle attendait du mieux qu’elle pouvait la fin du décompte cérébrale pour enfin le prendre dans ces bras, pour le meilleur et pour le pire, laissant la gamine de l’ancien temps réapparaître le temps d’une accolade.  


(c) DΛNDELION
Police detective
avatar
Race/Aspiration : Gardien de la paix
Emploi/Études : Policier
Date d'inscription : 24/10/2018
Messages postés : 29
Avatar : Lee Tae yong
Mer 28 Nov - 10:24
I'm Awake, I'm Alive
Tears & Akira

Akira aurait du le sentir, Tears n'était pas du genre à écouter quand on lui demander quelque chose. Il aurait du s'en douter encore plus du fait que cela faisait plus d'un an qu'elle ne l'avait pas vu. En d'autre circonstance cela aurait été avec une grande joie qu'il l'aurait prise dans ses bras. En d'autre circonstance il l'aurait rassurer en lui disant que tout allait bien que cela n'était qu'un cauchemars et que tout allait bien maintenant. Mais hélas Akira ne peux pas, Akira ne peux simplement plus. Il la regardait comme s'il était un animal acculer, il ne pouvait rien faire hormis la supplier de ne rien faire de ne pas s'approcher de lui, de ne pas le toucher. Au font de lui, le japonnais savait que ses demande était vaines, mais il avait se besoin vital de lui faire savoir son désaccord. Plus Tears s'approchait de lui, plus il avait cette impression de ralentit. Il avait cette horrible impression que la pièce rétrécissait le rendant encore un peu plus impuissant, un peu plus prisonnier. Il savait que la blonde ne voulait que lui montré à quel point il lui avait manquer, qu'elle avait besoin de cette confirmation physique en l’enlaçant qu'il était bel et bien de retour à ses côtés, que ce n'était pas le fruit d'une imagination fertile qui lui jouait un mauvais tour en lui offrant le mirage de son ami retrouver et bien vivant.

De nouveau il tenta de la supplier d'une voix qui n'était que déjà trop brisé, de nouveau il  échoua et la blonde le lui fit savoir en lui réaffirmant son désaccord. Elle ne voulait pas l'écouter, elle qui pourtant  avait une oreille attentive à ses demande ou à ses besoins, les balayait cette fois ci d'une phrase autoritaire lui affirmant qu'elle ferait simplement comment elle l'entendrait elle et qu'elle se moquait en cet instant son envie de fuir cette étreinte qui sans le savoir allait encore plus brisé le jeune homme déjà a terre. Et ce qui devait arriver arriva, les bras de la blonde se referme autour d'elle comme un étau et le souffle d'Akira en fut tout simplement coupé, hélas dans le mauvais sens du terme.

Il resta un instant figé dans cette étreinte que lui imposait son amie d'enfance. Son corps commença doucement, mais sûrement à manifesté son désaccord. D'abord de petits tremblement qui le faisait souffrir. La sensation inexplicable de brûle que cela lui faisait le mit dans un état de panique qu'il ne saurait expliquer « Lâche moi...Lâche moi ! » Sa voix d'abord faible c'était fait entendre avec force. Son corps se mit à trembler encore plus et ses yeux prirent un air totalement affoler. Il essaya de toutes les force qui lui restait de repousser Tears qui le rendait prisonnier de ses bras. Il gigotait dans tout les sens possible hurlant de le lâcher de le laisser tranquille le faisant entré dans une folie guidé par la peur et le dégoût de lui même ou tout simplement d'être toucher.

En se débattant il arracha ses perfusion et repoussa Tears avec une force qu'il ne pensait plus avoir. Il tomba de son lit et rampa jusqu'à un coin de la chambre, il était accroupie son corps se balançait d'avant en arrière « Laisse moi laisse moi....me touche pas » Des mots qui sortait en boucles tel un murmures entre ses lèvres. Quand son regard se tourna vers Tears il ne la voyait déjà plus, en face de lui il avait l'image de Mizuki le sourire mauvais peint sur son visage d'une laideur sans nom « Ne m'approche pas...Laisse moi » Dit-il en direction de Tears qu'il ne voyait hélas plus. Son esprit avait craquer, il avait tenu bon tout ce temps, mais son corps et son esprit le firent prisonniers de ses souvenir ne voulant lui laisser un repos qu'il méritait pourtant « Akemi, je veux Akemi ! Tears ! Où est Tears ? Elle était là que lui à tu fais ?» Ce mit-il a demander persuader désormais que celle qui l'avait contraint ne pouvait être Tears devant lui, mais Mizuki.
(c) DΛNDELION
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: